Nouveaux produits

MEDAILLES

Une médaille est un objet métallique généralement circulaire, souvent fait en métaux précieux (or ou argent) et éventuellement d'émaux. Lorsqu'elle est rectangulaire, on parle plutôt de plaque, voire plaquette. Elle est dite « pendante » lorsqu'elle est suspendue à un ruban, portée sur la poitrine (en boutonnière), en sautoir (autour du cou) ou ...

Une médaille est un objet métallique généralement circulaire, souvent fait en métaux précieux (or ou argent) et éventuellement d'émaux. Lorsqu'elle est rectangulaire, on parle plutôt de plaque, voire plaquette. Elle est dite « pendante » lorsqu'elle est suspendue à un ruban, portée sur la poitrine (en boutonnière), en sautoir (autour du cou) ou en écharpe (d'une épaule au côté). On parle de médaille « de table » ou de « présentation » lorsqu'elle ne comporte aucun système de fixation, comme la médaille de la fondation Nobel.

À l'origine, elle désignait de la menue monnaie, venant du latin medalia qui désignait un demi-denier, ce qui correspondait en France à la maille

Le premier exemple connu d'une médaille est relaté par l'historien Flavius Josèphe dans ses Antiquités judaïques à propos du Grand prêtre Jonhatan qui a reçu cette récompense par Alexandre le Grand pour avoir accepté d'incorporer dans son armée de valeureux Hébreux.

Les bractéates, médailles où l'empreinte est en relief sur la face et en creux sur le revers, apparaissent dès le Ve siècle en Europe du Nord à l'époque de l'âge du fer germanique.

L'artiste de la Renaissance Pisanello crée en 1438 sa première médaille célébrant la visite de Jean VIII Paléologue en Italie. Considérée comme la plus ancienne médaille coulée de la Renaissance, Pisanello peut être regardé comme le premier médailleur de l'histoire dont l'idendité est connue.

La médaille bénéficie au XVIe siècle de l'invention de la frappe au balancier qui concurrence alors le coulage.

Détails

MEDAILLES Il y a 170 produits.

par page
Résultats 1 - 12 sur 170.
Résultats 1 - 12 sur 170.