Nouveaux produits

NAURU

Nauru, [nauru], en forme longue la République de Nauru, en nauruan Naoero et Ripublik Naoero, en anglais Republic of Nauru, est un État insulaire d'Océanie situé en Micronésie peuplé de 9 378 habitants en juillet 2012.

Située à 42 kilomètres au sud de l'équateur, l'île a une superficie de 21,3 km2 et est formée d'un plateau central peu élevé cul...

Nauru, [nauru], en forme longue la République de Nauru, en nauruan Naoero et Ripublik Naoero, en anglais Republic of Nauru, est un État insulaire d'Océanie situé en Micronésie peuplé de 9 378 habitants en juillet 2012.

Située à 42 kilomètres au sud de l'équateur, l'île a une superficie de 21,3 km2 et est formée d'un plateau central peu élevé culminant à 71 mètres d'altitude au Command Ridge ceinturé par une étroite plaine côtière. Sur cette plaine se concentrent les logements et les infrastructures industrielles, agricoles, publiques et de transport, l'intérieur des terres étant majoritairement dévolu à l'extraction du minerai de phosphate qui constitue la seule richesse naturelle de Nauru. Le pays n'a pas de capitale officielle, toutefois Yaren est désigné de facto comme capitale car le district abrite le Parlement. Par sa superficie, l'île est considérée comme la plus petite république du monde1. Sa densité est la plus élevée d'Océanie (9e rang mondial)

L'île, alors peuplée de quelques centaines de Nauruans aux origines micronésiennes et mélanésiennes, est approchée par le navigateur britannique John Fearn en 1798. Elle accède à l'indépendance le 31 janvier 1968. Entre ces deux dates, elle est successivement colonie allemande de 1888 à 1914 puis australienne de 1914 à 1968 avec une période d'occupation japonaise entre 1942 et 1945. Mais ce qui marque le plus profondément la société nauruane, c'est son histoire économique centrée sur le phosphate. Son extraction et son exportation débutent en 1906. Cette ressource, d'abord exploitée au bénéfice des nations colonisatrices de l'île, permet à la population de Nauru d'accéder à un très haut niveau de vie, à partir de l'indépendance en 1968. Cependant, dès les années 1990, l'épuisement des réserves minières, une mauvaise gestion des finances publiques et la dégradation de la santé publique caractérisée par l'apparition de maladies liées à une mauvaise hygiène de vie entraînent une paupérisation de la population et de l'État, aboutissant à une faillite générale.

La population de Nauru est très fortement marquée dans sa structure et sa culture par la colonisation : majoritairement de religion protestante, elle est principalement composée de Nauruans mais comporte une minorité chinoise et quelques Européens et Océaniens. Le nauruan, bien que seule langue officielle de l'île, est supplanté par l'anglais dans les relations formelles, il est largement employé dans le commerce, l'administration et les études supérieures. Le dollar australien est resté la monnaie du pays à son indépendance, et le sport national est le football australien.

Détails

NAURU Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.